Marc Kelly Smith

Poète américain et fondateur du mouvement Slam


 

Il est né en 1949 et a grandi dans les quartiers sud-est (southside) de Chicago 

Il a fréquenté l'école primaire Charles P. Caldwell et l'école secondaire James H. Bowen 

Marc a passé la plus grande partie de sa jeunesse comme entrepreneur dans le bâtiment, il écrit de la poésie depuis l'âge de 19 ans

Marc Kelly Smith a commencé à organiser des performances de poésie au «Get Me High» en novembre 1984, ces soirées étaient appelées Monday Night Poetry Reading. L'événement gagna rapidement en popularité. Il souhaite alors donner un nouveau souffle aux scènes de poésie en faisant participer le public. Il veut sortir les poètes académiques de leur tour d’ivoire et de leurs interminables déclamations qui n’intéressent pas le public. Il désire dépoussiérer la poésie et la rendre accessible à tous. En 1986 Marc Smith contacte Dave Jemilo, patron du Bar le « Déjà Vu » et nouveau propriétaire du Green Mill, dans l’idée d’y organiser un spectacle de poésie tous les dimanches avec son ensemble "Chicago Poetry Ensemble". Alors qu’un journaliste le presse de donner un nom à ses nouvelles soirées au Green, Marc Smith alors en train de regarder un match de base-ball à la télévision entend le mot « slam » qui décrit le coup de batte qui « claque » au « home run ». C’est ainsi que Marc nomme son spectacle « Poetry Slam » ou, si vous préférez, « Slam de poésie ». La définition du slam par Marc Smith en Français ici 

« La poésie slam est une poésie performée, le mariage du texte et d’une habile présentation orale artistique sur scène devant un public qui a la permission de répondre. Le Slam de poésie est un mélange de poésie, de performance, et de compétition pour créer un événement captivant dans lequel des poètes concourent devant un public vivant et survolté. C’est un festival, un spectacle carnavalesque, une leçon interactive, une assemblée de citoyens, une satire, un match de boxe poétique, tout cela à la fois » M.Smith

La première soirée de slam se déroule le 20 juillet 1986, à Chicago, et porte le nom de Uptown Poetry Slam. Le Green Mill Tavern un club de jazz d’un quartier défavorisé de Chicago, ancienne retraite d’Al Capone ne tarde pas à devenir le lieu branché où venir interprété ses poèmes sur scène. L'Uptown Poetry Slam se déroule en trois parties, une heure de micro ouvert où tout le monde peut venir proposer un texte, une heure avec un poète invité et une heure de tournoi. Ce spectacle est encore en vigueur actuellement et est le spectacle toutes disciplines confondues le plus ancien de Chicago. Il organise un concours ouvert à tous en fin de soirée. Malgré la réticence de ses acolytes, la formule prend, l’engouement est général et une audience toujours plus nombreuse se précipite, curieuse de voir qui va remporter le slam (chelem) de la semaine. Il s’agit d’une satire de compétition qui capte l’attention, et la formule des juges amateurs imaginée par Smith, choisis au hasard dans le public, et qui notent les poètes instaure une véritable interactivité entre poètes, membres du jury et public. C'est le point de départ du succès mondial du slam

Le Green Mill devient le lieu attitré pour les poètes-performeurs (slameurs) et devient la maison officielle et originelle du Slam de poésie, qui se répandra ensuite dans le monde entier pour devenir le mouvement littéraire numéro un aux USA. Depuis juillet 1986, Marc Smith dirige le

«Uptown Poetry Slam» tous les dimanches soir. En 1991, Marc contribue à la création et au lancement de la PSI (Poetry Slam Incorporation) et du premier National Poetry Slam qui a eu lieu à Chicago après une première expérience à San Francisco en 1990 (avec trois équipes de San Francisco, Chicago et New York City). C'est en 1991 que Marc et les organisateurs du championnat national décident de cadrer la pratique autour de régles, qui seront reprises ensuite dans le monde entier (3 minutes, sans musique, sans déguisement ni accessoires). Le National Poetry Slam rassemblait en 2018 plus de 80 équipes de poètes, s'installant tous les ans dans une nouvelle ville américaine. Marc Smith s’est également investi dans le slam en Europe, où il y trouve un public en constante évolution. Il se rapproche de la Ligue Slam de France et de ses co-fondateurs Mr Zurg et Yopo en 2009 qu’il soutient depuis, il en devient le membre d'honneur au coté de Grand Corps Malade qu'il rencontre pour la première fois lors de la Coupe de la Ligue Slam de France 2011. ​Marc s’est dévoué au Slam sur de nombreux plans conseillant de nombreux organisateurs dans le monde entier. En plus de l’avoir créé, il a nourri la discipline de ses nombreuses productions artistiques​. Il a publié plusieurs livres sur le mouvement slam, ainsi qu'un recueil de ses poèmes. Il fait de nombreuses tournées, interprétant sur scène sa propre poésie soit en solo, soit avec Pong Unit, ou son groupe actuel The Last Word Quintet faisant plus de 2000 représentations dans des théâtres, des clubs, des salles de concert, des bibliothèques, des universités...

Marc Smith continue à animer l'Uptown Poetry Slam et à se produire tous les dimanches soirs au Green Mill jusqu'en 2020, stoppant tout avant l'été à cause du COVID19. Il a organisé une multitude d'évènements liées à la poésie, les National Poetry Slams de 1991, 1999 et 2002 à Chicago, Slam Dunk Poetry Day au Chicago Field Museum, Summer Solstice Poetry Shows au Musée d'Art Contemporain, The Poetry Hot Dog Cart pour Chicago 2005 Stirring Things Up Festival, Looptopia 2007, la French Slam Connection - One poetic voice entre 2012 et 2018 avec la Ligue Slam de France à Chicago, en Suisse et en Hongrie

Photo Trophées Slam à L'école © ThomasRaffoux

Crowd Pleaser a été publié en 1996 aux éditions Jeff Helgelson et est le seul recueil de poèmes publié à ce jour par Marc Smith. Il a été crédité par le Chicago Book Review, le Chicago Sun Times, le Chicago Tribune, L’Illinois Enterntainer, le New City et The Reader. Cet ouvrage, illustré par Michael Acerra retrace la première décennie du Slam au Green Mill en retranscrivant des poèmes originaux et des anecdotes. L’œuvre a beaucoup fait parler dans les média, Richard Conniff du Smithonian écrit « Smith est presque un visionnaire dans le besoin d’aller secourir la poésie de son petit statut dans la vie culturelle de la nation » Marc Smith a aussi collaboré avec Mark Eleveld pour créer Spoken Word Revolution volume un et Spoken Word Redux, deux anthologies livre/CD parmi les plus importantes et les plus vendues d'artistes slam et spoken word 

Ses productions CDs 

"Someone Goodgrace" (1993)

"It's About Time" (1999) 

"Quarters in the Juke Box" (2007)

"Love & Politics" (2009)

Il crée avec un groupe d'amis musiciens The Last Word Quintet qui se produit actuellement sur différentes scènes aux USA (un album est en projet en 2020-21) - Lien ici 

 


Marc Smith s’est aussi illustré en tant que dramaturge, acteur et metteur en scène et a écrit des pièces de théâtre choisissant ses rôles avec soin au fil des ans.  Libre performeur s'accompagnant de nombreux musiciens de Jazz, improvisant à la Kerouac, il s'est aussi lancé dans le théâtre d'avant-garde avec ses productions «Tattoo Taboo» et «House Party» et il a même participé à la première à Chicago du merveilleux «On the Waterfront». Avec "Flea Market"  il raconte et joue une nuit de monologues dans un quasi one man show où il démontre la profondeur de ses talents d'acteur. Le spectacle est joué en 1997 au Live Bait Theatre de Chicago et au Phillip Lynch Theater de Lewis University. La presse est enthousiaste, Jeff Helbig du Chicago Reader écrit «Capable d’écrire une prose puissante» «Une pièce puissante sur un père divorcé acerbe, en colère et seul, brillamment interprété par Smith»

Sa seconde pièce, A House Party For Henry, est interactive. Elle a été produite et jouée dans Le Psychic Café du Zeitgeist Théâtre, jouée au Three Arts Club en 1999 et au American Blues Theatre en 1998 de Chicago. La pièce débute avec le départ de Tina et Tony puis va où le public l’emmène. Là aussi, la presse a été très positive. Il écrit également des piéces, des spectacles avec le Chicago Tap Theater mêlant claquette, théatre et poésie. L'exemple de la piéce "Time Steps", également un succés, en est la preuve. Enfin il a mis en scène et interprété "Sandburg to Smith", une adaptation musicale des poèmes et des histoires de Carl Sandburg en concert avec le Rootabaga Band pour le Rootabaga festival (dont il est devenu un membre d'honneur). Après avoir dirigé de 2005 à 2017 le «Speak Easy Poetry Ensemble», il dirige jusqu'en 2020 l’ensemble «One Poetic Voice» de Chicago, deux troupes innovantes de poètes spécialisés dans la performance bilingue qui met à l’honneur un nouveau style de traductions poétiques et scéniques présentant simultanément deux langages de façon dynamique. Il développe cette méthode avec Mr Zurg et Yopo entre autre via l’action de la Ligue Slam de France "French Slam Connection" 

Marc Smith a également participé à de très nombreux documentaires, DVD et TV comme "Slam Nation" de Paul Devlin en 98, "Sunday Night Poets" de David Rorie en 2002, "Histoire de dires" de Yann Francès & Matthieu Chevallier en 2008 ou encore "Slam Révolution" de Rolf S Wolkenstein en 2007. Deux films ont été produits en 1997 et 1998 sur le National Poetry Slam de 1996 qui s’est déroulé à Portland. Sortie en 1997 et réalisé par Marc Levin,"Slam" a été récompensé par le prix de la Caméra d’Or au festival de Cannes 1998 et le Grand Prix du Jury du Sundance Festival. A noter que Saul Williams, qui incarne le personnage de Ray Joshua, est un important slameur. Il a notamment remporté le National Poetry Slam de 1996 à Portland et se produit actuellement dans le monde entier en concert. Le film a largement contribué à l’introduction du Slam dans l’hexagone mais Marc ne l'apprécie pas, pour lui ce film a créé un amalgme entre Rap et Slam, amalgame dont il est effectivement encore aujourd'hui difficile de sortir. Il est également critique envers la série de Mos Def produite par HBO "Def Poetry Jam" qui sera diffusée sur la TV américaine entre 2002 et 2007. Marc Smith dénonce la commercialisation du slam de poésie et se réfère à Def Poetry comme à un programme de divertissement commercial qui exploite et diminue la valeur et l'esthétique du slam. Bien que techniquement Def Poetry n'est pas un slam de poésie, cette série est associée au mouvement Slam et utilise beaucoup des poètes les plus connu des slams de poésie de l'époque; y compris des champion.ne.s nationaux comme Beau SiaTaylor MaliBig Poppa EMayda del ValleMike McgeeAlix Olson and Rives, parmi d'autres. Même les poètes les plus critiques envers le slam reconnaissent son influence sur la série    

 

Marc Smith a performé sa poésie entre autre sur CNN-News, 60 Minutes, PBS, The United States of Poetry NPR, “Whadda Ya Know”, WTTW/PBS, Wild Chicago, WGN’s, Chicago’s Very Own etc etc... A l’image du slam, Marc parvient à lier l’art poétique et l’art oratoire avec talent. Ainsi en plus de l’écriture et de la mise en scène, il s’illustre sur scène et propose des performances à couper le souffle. Pour l’heure à 70 ans, il a plus de 1000 performances à son actif, proposées partout sur le globe. Il s’est produit dans des universités, des clubs, des musées et de nombreuses salles de spectacles à travers le monde. Voici une liste non exhaustive des lieux dans lesquels il s’est produit au Etats-Unis. The Smithsonian Institute, The Lincoln Center for the Performing Arts, The Art Institute of Chicago, The Chicago Museum of Contemporary Art, Asheville Poetry Festival (North Carolina), 1st Night Annapolis (Maryland), The Innovator’s Festival (Washington, DC), Navy Pier’s Neutral Turf Poetry Festival etc ...

 

 

 

Marc Smith est connu pour ses performances expressives où tout son corps est mis au service du texte. En plus de 30 ans de carrière, le poète a fait parler de lui dans les média et notamment dans certains journaux reconnus internationalement. The Wall Street Journal  « …grand slam… ». The Chicago Sun Times « …packs a punch to the heart… » « Un coup dans le cœur ». The Chicago Tribune «  Chicago’s Grand Slam Master of Poetry… » « Le Grand maître du slam de Poésie de Chicago ». Parmi ses multiples performances et spectacles, nous pouvons relever quelques moments marquants. Marc Smith a notamment participé au Chicago Poets Against War, spectacle qui s’intègre dans le mouvement Poets Against War. Ce mouvement, né en février 2003, proteste contre l’invasion de l’Irak par l’administration Bush. Il devient vite un phénomène mondial avec plus de 13 000 poètes. Marc Smith a aussi donné beaucoup de masterclass et de conférences aux Etats-Unis et à l’étranger

 

Marc Smith et la diffusion du Slam de poésie

Le Slam a débuté rapidement son expansion. Le concept plaît au poète Bob Holman qui l’importe à New York à la fin des années 80. Le slam s’impose dans la Grosse Pomme dans le Nuyorican Poets Cafe et le Bowery Poetry Club. Holman dit du slam que c’est un « un spectacle, un cadre pour les poèmes, un genre qui mord sur une culture établie, une satire du jeu capable de créer la même frénésie qu’un grand événement sportif »

C’est sur cette idée de grand évènement sportif que s'organisent les championnats nationaux, en équipe et en individuel du National Poetry Slam. En 2006, le slam individuel est séparé du slam national par équipes. Dès lors l’Individual World Poetry Slam se déroule sur trois jours, tous les ans en février et accueille des poètes du monde entier
 

Enfin à partir de 2008, le WOWPS (Women of the world poetry slam) est mis en place. Seules les femmes et les personnes identifiées comme telles peuvent participer. La compétition vise à mettre en avant les femmes dans le milieu du slam. La première édition s’est déroulée dans le Michigan et se déroule sur 3 jours tous les ans en mars

 

En plus des Etats-Unis, le slam s’est exporté dans le monde. Cette expansion a commencé en 1993 par l’Allemagne lorsque plusieurs slameurs américains venus habiter à Berlin souhaitent organiser des slams hebdomadaires. Le club des musiciens et des cinéastes Ex & Pop ouvre ses portes aux slameurs et le 1er slam de poésie allemand est créé en collaboration avec le poète allemand Wolf Hogekamp. Le concept plaît tant  que le 1er Slam National d’Allemagne voit le jour en 1997 

 

Puis le slam s’est peu à peu diffusé au monde entier. Parmi les pays à proposer du slam aujourd’hui nous trouvons l’Allemagne, la France, la Grande Bretagne, la Suisse, la Suède, le Danemark, l’Irlande, l’Italie, la République Tchèque, Singapour, le Japon, l’Australie, les pays de l’Afrique. Ainsi de nombreux pays possèdent leurs propres championnats nationaux. De même, certaines compétitions continentales ont vu le jour à l’image de l’EPS 

(European Poetry Slam) ou de la Coupe d’Afrique de Slam Poésie

En France en 2009 Mr Zurg et Yopo lancent La Ligue Slam de France dont un des but est de resserrer les liens entre les acteurs de la scène slam. Marc Smith et Grand Corps Malade apportent un important soutien dès le début, Marc déclarera que c'est "Une ligue qui rassemble et porte les valeurs du slam de poésie en France". En 2011 Marc Smith participe à la première Coupe de la Ligue Slam de France et en dira qu'il est l'évènement slam dans le monde le plus proche de l'esprit de sa scène du Green Mill et de sa vision d'origine du slam de poésie. En 2012, Mr Zurg, Yopo et Marc Smith créent la French Slam Connection afin de mettre en place des échanges entre les slameurs français et américains. Mr Zurg et Yopo amènent une équipe de slameurs français tous les ans en résidence à Chicago pour travailler sur une création slam bilingue qui se joue ensuite dans différents lieux de Chicago. Cinq collectifs importants répondent à l’appel à projet, 129h, Uppercut Prod, la Tribut du Verbe, La Meute Slam et Au détour de Babel et participent aux French Slam Connection. Ce projet prend de l’ampleur et est soutenu en 2018 par les services culturels de l’ambassade de France à Chicago et New York. La French Slam Connection appartient au projet plus global One Poetic Voice créé par Marc qui veut favoriser les échanges entre les poètes internationaux. L’Allemagne, la Suisse, la France et les Etats-Unis sont les principaux acteurs de ce projet. Les 25 ans du slam ont été fêtés en 2011 en France sur la Coupe de la Ligue Slam et Mr Zurg et Yopo vont y organiser la rencontre entre Marc et Grand Corps Malade, reconduisant la chose des années plus tard grâce au soutien de la Fondation Cuture et Diversité lors des Trophées Slam à l'Ecole en 2018 et 2019

Mr Zurg et Yopo sont de plus en plus impliqués dans la continuité de l’œuvre et de l’art de Marc Smith. Ils se rendent régulièrement à Chicago pour travailler avec lui sur différents projets de transmission du slam de poésie à destination de la France, de la Francophonie mais également du monde entier. Zurg et Yopo ont commencé en 2016 le premier travail d’archivage historique du mouvement slam avec le soutien et l’aide de Marc.

De nombreux projets sont encore en cours en 2020. Marc Smith est toujours bien vivant et il sera encore présent sur de nombreux évènements. En effet, même à 70 ans, Marc est loin d'avoir dit son dernier mot et son dernier poème ...

 

 

 

 

 

 

 

"A mes débuts en tant que poète slam et organisateur, j’ai échoué autant que j’ai réussi.

J’ai été hué, cassé, sifflé et on a ri de moi. J’ai été rejeté par l’élite intellectuelle, critiqué par mes pairs et humilié par la stupidité et l’arrogance de mes choix. J'ai plongé dans des heures sombres et me suis recroquevillé sur moi-même, doutant de mes propres visions et de mon engagement. Mais j'ai émergé de ces mornes profondeurs devenant un plus humble et plus sage performeur, auteur, organisateur, poète et serviteur pour le slam...." Marc Kelly Smith 

Suivez Marc Kelly Smith sur son site 

http://www.marckellysmith.net/

et son facebook

www.facebook.com/MarcKellySmith 

Pour plus d'informations sur Marc Smith en France contactez Mr Zurg et Yopo via la Ligue Slam de France

Marc Kelly Smith

Conférence sur l'histoire du slam en Français

© 2015 Mr Zurg - Ligue Slam de France